" Aucun " doute que le prince héritier saoudien

Claudine Rigal
Décembre 4, 2018

Sur l'affiche on peut lire "assassiné par MBS", certains accusant le prince héritier saoudien d'être lié à la disparition du journaliste exilé depuis 2017 aux Etats-Unis.

Le journal a pris connaissance d'extraits du rapport secret de la CIA ayant conclu que "MBS" avait "probablement" commandité l'assassinat du journaliste saoudien, tué lors de sa visite au consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre.

Deux sénateurs républicains américains ont affirmé mardi n'avoir "aucun " doute sur le fait que le prince héritier saoudien avait "ordonné " le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, après avoir été informés à huis clos des conclusions de la CIA. Critique du pouvoir saoudien, le journaliste vivait depuis 2017 aux Etats-Unis, où il collaborait avec le Washington Post.

Cette rencontre était très attendue par les parlementaires, après un premier rendez-vous manqué la semaine dernière lorsque Gina Haspel n'avait pas répondu à leur invitation. L'absence de la cheffe de la CIA avait outré de nombreux sénateurs, y compris au sein des rangs républicains.

Saoud al-Qahtani communiquait directement avec le chef d'équipe durant l'opération, selon la CIA, indique le Wall Street Journal, qui ne précise le type des messages. Les fuites dans la presse auraient provoqué la colère de la patronne de la CIA, alors que la Maison Blanche est accusée de vouloir épargner le prince héritier, en raison notamment des intérêts stratégiques américains au Moyen-Orient.

"Donald Trump a déclaré publiquement que le service de renseignement n'avait " rien trouvé d'absolument certain ". ", a-t-il dit dans un communiqué publié le 20 novembre".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL