Belgique, Brésil, Espagne… Deschamps sait toujours tacler — EdF

Solenn Plantier
Décembre 8, 2018

Didier Deschamps a toujours la dent dure contre les Belges. " L'image et les valeurs véhiculées par l'équipe de France pendant cette Coupe du monde sont des atouts pour les éducateurs et les entraîneurs, dans toutes les ligues et districts de France ", a-t-il plaidé.

Dans les colonnes du Monde, l'homme de 50 ans a répondu aux détracteurs des Bleus.

Deschamps ne s'arrête pas là et estime que la France a été un " exemple parfait de ce qu'est l'efficacité ". En 2010, les Espagnols sont devenus champions du monde avec un jeu esthétique et tous les qualificatifs qu'on veut. Ils n'avaient marqué que huit buts.

Pour rappel, plusieurs joueurs belges avaient pointé du doigt le fait que leur équipe méritait de gagner car elle avait eu un meilleur pourcentage de possession de balle face aux Bleus. "C'est quoi le haut niveau?" Gagner des matchs et des titres. "Nous y sommes parvenus en étant efficaces dans les deux zones". Après, les caricatures sur le style de jeu... "Voilà. Nous avons été meilleurs que les autres, c'est la réalité". L'équipe de France, elle, s'est concentrée sur l'essentiel. "Le sélectionneur avait déjà répondu aux critiques assénées par les Diables rouges, après la demi-finale du Mondial 2018". Des piques irritantes pour le patron de la sélection tricolore, qui n'a pas hésité à rechausser les crampons pour tacler la bande à Thibaut Courtois. " Avec un peu de recul et un minimum de lucidité, peut-être se rendront-ils compte qu'on a été beaucoup plus dangereux qu'eux". D'ailleurs, comment ont-ils procédé contre le Brésil (2-1) en quart de finale? Comme nous face à eux.

Suite au sacre de Luka Modric, Didier Deschamps a exprimé sa déception de ne pas voir un Français soulever le Ballon d'Or 2018.

Partagez-vous l'avis de Deschamps?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL