De nombreux lycées bloqués et plusieurs rassemblements, notamment dans le Sud-Ouest

Xavier Trudeau
Décembre 1, 2018

Des lycéens manifestent à Thionville (Moselle), vendredi 30 novembre 2018. Pas de soutien actif aux gilets jaunes.

Au lycée Charlemagne, à Paris, aujourd'hui aucun lycéen n'est autorisé à entrer et les cours ne sont pas assurés. À Briey (Meurthe-et-Moselle) et à Hayange, des élèves ont également manifesté ce vendredi matin. Sur l'ensemble de la France, les rassemblements autour des établissements mobilisaient au total 2 600 participants, selon une source policière. Deux jeunes ont été interpellés dont un mineur de 15 ans qui a agressé un automobiliste en marge d'un rassemblement devant un lycée de la ville. Les blocus ont donc pour objectif de contester pêle-mêle les suppressions de postes dans le secondaire, la hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers, Parcoursup, la réforme de la voie professionnelle et celle du bac.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL