Donald Trump espère rencontrer Kim Jong-un début 2019

Claudine Rigal
Décembre 5, 2018

"En marge de la réunion du G20, Donald Trump a ainsi demandé à son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, de relayer ce message de confiance au jeune dictateur".

Trois sites sont actuellement à l'étude pour la rencontre, a dit le président américain à des journalistes qui se trouvaient à bord d'Air Force One, ajoutant qu'un jour ou l'autre, il invitera Kim Jong-un aux Etats-Unis. "Nous nous entendons très bien".

A Buenos Aires, le président Trump s'est entretenu samedi avec le président chinois, Xi Jinping, essentiellement de leur conflit commercial.

MM. Trump et Kim avaient engagé à Singapour, après plusieurs mois d'escalade belliqueuse, un dialogue visant à la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Ils ont passé en revue les récents développements au sujet de la RPDC et ont discuté de la meilleure manière de travailler avec la communauté internationale, y compris la Corée du Sud, pour continuer à faire pression sur la RPDC jusqu'à ce qu'elle concrétise son engagement en faveur de la dénucléarisation. "Il souhaite donc que le président Kim mette en oeuvre le reste de leur accord et alors il réalisera ce que le président Kim souhaite", a déclaré M. Moon à l'agence de presse Yonhap, tandis qu'il se rendait en Nouvelle-Zélande. Trump et Kim avaient "pris un certain nombre d'engagements sur une dénucléarisation définitive et complètement vérifiée et sur la création d'un avenir plus brillant pour la Corée du Nord". Ils se sont mis d'accord sur le besoin de "maintenir une vigoureuse mise en œuvre des sanctions pour s'assurer que Pyongyang comprend que la dénucléarisation est la seule voie". Des divergences d'approche sur le dossier nord-coréen sont apparues entre Séoul et son allié américain, qui déploie 28.500 soldats en Corée du Sud pour la protéger de son voisin. La République de Corée espérait que M. Kim se rende à Séoul avant la fin de l'année, ce qui constituerait la première visite d'un dirigeant nord-coréen dans la capitale depuis la fin de la guerre (1950-53). Les perspectives d'un quatrième sommet entre MM. Selon le porte-parole de la présidence sud-coréenne, Yoon Young-chan, les présidents Trump et Moon ont convenu durant leurs échanges qu'une visite du dirigeant nord-coréen à Séoul "apporterait une impulsion supplémentaire à leurs efforts conjoints pour établir la paix dans la péninsule coréenne".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL