EN DIRECT - Bordeaux-PSG (1-2): Mbappé redonne l'avantage aux Parisiens !

Solenn Plantier
Décembre 3, 2018

Au Matmut Atlantique, le Brésilien a réveillé sa blessure aux adducteurs survenue le 20 novembre dernier face au Cameroun de Choupo-Moting, en sélection. "Ce ne sera pas une première, le défenseur de la grande époque du club de la capitale (1991-1995), ayant déjà entraîné les Girondins (2005-2007) et l'AS Monaco (2007-2009), mais c'est toujours un évènement comme l'a rappelé Michel Denisot, l'un des principaux artisans de sa carrière". L'arbitrage? Ils ne sont pas arbitrés de la même manière que nous. Nous avons discuté avec tout le monde, avec Ney, avec le physiothérapeute, avec le kiné et tout le monde nous a dit qu'il n'y avait pas de risque et qu'il se sentait bien. "C'était nécessaire de lui donner du repos et il pourra jouer face à Strasbourg mercredi", a-t-il considéré. Il s'est senti bien, mais au moment où il a ressenti quelque chose, il est sorti à temps. Et si tout lui donnait raison jusque-là, la sortie sur blessure de Neymar et la frayeur provoquée par Mbappé (qui a demandé le changement après son but avant de revenir sur le terrain) ont tout remis en cause. Maintenant il faut qu'il récupère. On sait que Belgrade sera un match important pour nous et j'espère qu'il sera là, à 100%. "Il a joué ensuite contre Toulouse, contre Liverpool". Resté 90 minutes sur le banc en Gironde, le meilleur buteur de l'histoire du PSG a vu ses partenaires se faire bousculer, même si 2 penalties oubliés par le VAR en défaveur des Parisiens auraient pu changer la donne.

[MAJ 00h39] Thiago Silva en a dit plus au journal Le Parisien: "Je n'ai pas parlé avec lui quand il est sorti". Il doit passer des examens demain (NDLR: lundi) pour savoir exactement de quoi il souffre. "Pour l'instant, il a juste la sensation d'avoir mal. On en saura plus demain".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL