Gilets jaunes : Trump tacle (encore) Macron sur Twitter

Claudine Rigal
Décembre 5, 2018

Donald Trump a une nouvelle fois commenté le débat politique français dans un tweet rédigé mardi 4 décembre après les annonces d'Édouard Philippe pour apaiser la colère des "gilets jaunes". Un argument, selon lui, pour justifier le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, qu'il considère comme voué à l'échec. Et d'affirmer: "Les gens scandent "Nous voulons Trump " dans les rues de Paris "... Et de prévenir: "Une victoire des Gilets jaunes renforcerait considérablement la position américaine en Europe, en montrant clairement aux dirigeants européens que chipoter avec Trump, a fortiori être en conflit avec lui, est risqué. Mais les contribuables américains - et les travailleurs américains - ne devraient pas payer pour nettoyer la pollution d'autres pays", a-t-il également affirmé, faisant référence à sa décision de sortir les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat, annoncée en 2017.

"L'accord de Paris est fondamentalement mauvais car il provoque une hausse des prix de l'énergie pour les pays responsables, tout en donnant un blanc-seing à certains des pires pollueurs au monde", a continué Donald Trump. "Je veux de l'air propre et de l'eau propre et j'ai fait des avancées importantes pour améliorer l'environnement en Amérique", a-t-il expliqué, alors qu'il remet en cause régulièrement l'existence du changement climatique. "Les médias n'en parlent presque pas". L'Amérique est en plein boum, l'Europe brûle.

"Je suis heureux que mon ami Emmanuel Macron et les manifestants à Paris soient tombés d'accord sur la conclusion à laquelle j'avais abouti il y a deux ans", a tweeté le président américain. "Ils veulent cacher la rébellion de la classe moyenne contre le marxisme culturel", poursuit le jeune homme dans ce message auquel le locataire de la Maison Blanche offre la caisse de résonance de ses 55 millions d'abonnés sur Twitter.

Mais Selon les services de fact-checking de l'AFP, il semblerait que Charlie Kirk se soit basé sur une vidéo vraisemblablement publiée le 2 décembre sur Twitter et relayée au moins 17.000 fois. Mais de toute cette évidence, cette vidéo, présentée comme ayant été filmée en France, vient en réalité de Londres, et date probablement de juin.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL