Google partage quelques détails après la rumeur — Fermeture de Hangouts

Alain Brian
Décembre 4, 2018

Si vous aimez bien cette application de messagerie, alors, il ne vous reste que l'année 2019 pour continuer à utiliser l'application de Google. Selon un rapport de 9to5Google, Google Hangouts devrait fermer pour le grand public à partir de 2020.

Pour tous ceux qui suivent l'actualité des services du géant de la recherche, la nouvelle n'est pas si surprenante.

Les fans de Google espèrent que le groupe va proposer un seul service de messagerie maintenant.

On le croyait déjà mort, Hangouts fermera définitivement ses portes en 2020
Google pourrait mettre fin à Hangouts dès 2020

" En mars 2017, nous avons annoncé notre intention de faire évoluer les Hangouts classiques afin de mettre l'accent sur deux expériences qui permettent de réunir des équipes: Hangouts Chat et Hangours Meet ", a déclaré un représentant de Google. Elle a ensuite dévoilé, lors de sa conférence des développeurs de 2016, deux nouvelles applications censées reprendre certaines fonctions de Hangouts: Duo, alternative à Facetime, et Allo, messagerie instantanée nourrie à l'intelligence artificielle.

Il est important de noter que tout ce qui concerne Hangouts ne disparaîtra pas. Un an plus tard, Google saucissonne Hangouts en présentant deux applications pour les entreprises: Hangouts Meet et Hangouts Chat. En revanche, Google suggère qu'il s'agit plus d'une transition que d'un abandon complet de sa messagerie. Comme mentionné, la firme a lancé pas mal de services de messagerie au fil des ans, et beaucoup d'entre eux sont tombés à l'eau. Mais étant donné qu'Allo n'autorisait que les utilisateurs à envoyer des messages aux autres utilisateurs d'Allo, le système de messagerie n'a pas vraiment été adopté. Une information depuis démentie dans une déclaration du boss du service Scott Johnston, qui laisse tout de même entendre une fermeture prochaine. Bien sûr, il existe des entreprises sont certainement s'opposer au protocole RCS. En lançant cette appli, Google pensait probablement en faire un produit aussi populaire que Messenger, WhatsApp, ou iMessage.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL