Italie : six morts dans une discothèque suite à un mouvement de foule

Pierre Vaugeois
Décembre 9, 2018

Un concert du rappeur Sfera Ebbasta, surnommé le "roi de la trap" y était organisé.

"Peut-être à cause de la dispersion d'une substance urticante, les jeunes ont fui en se marchant les uns sur les autres", ont annoncé les pompiers.

Quelques minutes avant la fin de la finale qui avait vu la Juventus Turin s'incliner devant le Real Madrid, un mouvement de panique provoqué par des rumeurs de bombe s'était propagé parmi les quelque 20.000 personnes venues assister à la rencontre diffusée sur écran géant.

Le journal italien Corriere della sera fait état de 120 blessés dont dix graves et au moins six morts.

"Je suis profondément blessé par ce qu'il s'est passé hier soir à Corinaldi".

Un spray urticant a-t-il été utilisé?

Un témoin oculaire de 16 ans, hospitalisé avec sa petite amie du même âge, a déclaré aux médias italiens: "Nous avons dansé en attendant le début du concert lorsque nous avons détecté cette odeur bizarre". Les sorties de secours restant bloquées la foule se réfugie vers une balustrade qui cède et laisse tomber une dizaine de personnes dans un fossé en contrebas.

"J'avais des personnes au-dessus et en-dessous de moi", a raconté à des médias une jeune femme de 19 ans blessée à un pied.

La discothèque "Lanterna azzura" (lanterne bleue) est située en pleine campagne à Corinaldo, à une quarantaine de kilomètres d'Ancône (centre), non loin de la côte adriatique.

"Si dans ta boîte de nuit il y a la place pour 800 personnes et tu as choisis d'en faire rentrer 2.000 et que six personnes de ces 2.000 meurent écrasées l'une sur l'autre, alors ta place est en prison pour le restant de tes jours", a martelé le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite), qui s'est lui aussi rendu sur place dans l'après-midi. Huit personnes ont été arrêtées après près d'un an d'enquête, soupçonnées d'avoir provoqué la bousculade en utilisant un spray irritant pour voler les spectateurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL