" L’Afrique du Sud sollicitée pour abriter la CAN 2019 " — Le Président SAFA

Solenn Plantier
Décembre 4, 2018

Invité au micro de la chaîne de télévision Afrique Média TV, le président de la CAF, Ahmad, a justifié ce choix.

Ahmad Ahmad a estimé que "la Côte d'Ivoire ne sera pas prête pour 2021". Contre toute attente le Comité exécutif de l'instance faîtière du football africain vient d'attribuer au pays de Samuel Eto'o l'organisation de cette compétition, et ce, aux dépends de la Côte d'Ivoire.

La décision de la Caf a été prise, selon son président, à la suite d'un examen des "différents rapports des missions d'inspection effectuées dans le pays dont la dernière date de début novembre".

Engagé pour la réussite de l'événement dans les moindres détails, la Côte d'Ivoire a mis "en place un Comité local d'Organisation (COCAN 2021) sous la supervision du Gouvernement, et nous avons mobilisé sur le marché international un peu plus de 300 millions d'euros pour réaliser 4 stades de grandes envergures avec des équipements de proximité". En effet durant la CAN 2010 organisée en Angola, la délégation du Togo avait été mitraillée le vendredi 8 janvier 2010, alors qu'elle passait en bus la frontière entre le Congo-Brazzaville et l'Angola.

La CAN 2021 sera donc organisée au Cameroun tandis que celle de 2023 le sera en Côte d'Ivoire. "La Côte d'Ivoire non plus ne sera pas prête pour la Coupe d'Afrique 2021 au vu de l'évolution des travaux", a ajouté le dirigeant, avant de conclure.

Pour sauver la situation, Ahmad Ahmad a indiqué qu'un appel à candidature sera ouvert bientôt et qu'un cabinet sera engagé pour désigner le pays qui va abriter la CAN 2019. Du coup, la question qui se pose est de savoir qui héritera de l'édition 2019 à présent que le Cameroun est hors-course. En visite à Paris, le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho, s'est montré tendu vers un objectif bien différent.

Pour maintenir l'édition de 2019 dans son pays, alors que des rumeurs pessimistes couraient à propos d'un possible retrait de l'organisation, Samuel Eto'o n'avait pas hésité à prendre son avion pour plaider la cause du Cameroun.

Que fera la Guinée -dont le nom n'a pas été cité par Ahmad- qui n'a encore jamais organisé une CAN? Le Maroc suspecté de manigancer.?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL