Le Téléthon obligé de quitter la place de la Concorde — "Gilets jaunes"

Pierre Vaugeois
Décembre 8, 2018

A Bordeaux, selon les médias locaux, le village du Téléthon, qui devait regrouper 23 tentes dans le centre-ville, a été annulé après consultation avec la mairie. Mais ce site parisien est particulièrement anxiogène depuis le début de la manifestation des gilets jaunes. La "Marche des maladies rares" devrait connaître le même sort.

Le Téléthon est un événement caritatif organisé depuis 1987 par l'Association française contre les myopathies (AFM) pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires (myopathies, myotonie de Steinert) essentiellement, mais aussi sur d'autres maladies génétiques rares.

Las, après trois samedis de violences consécutives au coeur de Paris liées au mouvement des Gilets jaunes et alors qu'un appel a été lancé pour une quatrième journée de mobilisation le samedi 8 décembre, le groupe a préféré jouer la prudence et ne pas réaliser d'émission sur place. "Pour des raisons de sécurité, bien sûr, et pour éviter que le plateau soit envahi par des manifestants, a expliqué mardi soir une source proche du dossier au Parisien". "Pour des raisons de sécurité", le groupe "assurera les 30 heures du Téléthon en direct des studios de France Télévisions en région parisienne", a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Le Téléthon a lieu ce week-end partout en France.

La crainte de nouveaux débordements lors des manifestations de "gilets jaunes" a en effet entraîné plusieurs annulations d'événements et fermetures de lieux publics, à Paris et dans les régions. Pour le prime time, France Télé pourrait occuper le studio habituellement occupé par "L'Émission Politique " à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). "Mais ce sont des plans B..."

En interne on déplore malgré tout un show qui sera, forcément, un peu moins "spectaculaire". En 2017, la 31e édition avait permis de récolter 75,6 millions d'euros de promesses de dons, en baisse par rapport à l'année précédente.

"Le Téléthon continue", insiste l'association organisatrice de l'événement, qui en est à sa 32e édition et dont le chanteur Pascal Obispo sera le parrain cette année.

"La France était endeuillée. On peut comprendre que les Français n'avaient pas la tête à ça", Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL