Neuf entreprises américaines se disputeront la conquête lunaire — Nasa

Alain Brian
Декабря 2, 2018

La Nasa a rendez-vous avec la lune. L'Agence spatiale américaine a dévoilé le jeudi 29 novembre les neuf entreprises avec lesquelles elle compte travailler pour atteindre son objectif.

Dans le cadre du programme commercial CLPS - Commercial Lunar Payload Services - la NASA annonce avoir conclu un partenariat avec neuf entreprises privées américaines. Dans cette liste, on trouve des sociétés de toutes tailles, comme l'incontournable Lockheed Martin ou des start-ups plus modestes (Deep Space Systems, Firefly Aerospace, Moon Express ou Orbit Beyond). "Les contrats commerciaux de services de charge utile lunaire sont des contrats à livraison indéterminée et à quantité indéterminée d'une valeur contractuelle maximale combinée de 2,6 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années", précise la Nasa.

"C'est quelque chose que nous n'avons jamais fait", a déclaré Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, depuis le siège de l'agence spatiale à Washington. Il ajoute, pour présenter ce nouveau modèle économique: " Nous voulons que de multiples fournisseurs se concurrencent sur les coûts et les innovations ". De nombreux critères seront retenus pour choisir les meilleurs sous-traitants, notamment la faisabilité technique, le prix et le calendrier. Les missions pourraient débuter dès 2019.

Mars diffusée le 9 décembre 2013 par la Nasa
Mars diffusée le 9 décembre 2013 par

Une base lunaire, tremplin pour conquérir Mars?

. À cet effet, le chef du directorat scientifique de la Nasa, Thomas Zurbuchen a expliqué que l'une des premières charges utiles livrées sur la Lune embarquera des instruments scientifiques pour mesurer les radiations, ainsi que d'autres valeurs d'une importance cruciale pour les futurs astronautes.

La Nasa veut renvoyer des astronautes sur la Lune, un projet ambitieux qui permettra d'évaluer certaines technologies nécessaires pour la lointaine colonisation de Mars.

Le plan actuel de la NASA est de commencer par envoyer du matériel sur la Lune puis de construire une station en orbite lunaire à partir de 2022.

D'autres rapports

Discuter de cet article