Niger : L'état d'urgence décrété dans 03 départements proches du Burkina Faso

Claudine Rigal
Décembre 5, 2018

Cette attaque survient alors que le gouvernement nigérien a décrété l'état d'urgence dans trois départements du sud-ouest du Niger, dont Téra, voisins du Burkina et souvent ciblés par des attaques meurtrières de groupes terroristes.

Depuis des mois, la région de l'est du Burkina Faso, frontalière avec le Niger, le Bénin et le Togo, est confrontée à de nombreuses attaques terroristes.

Fin octobre, l'armée a été massivement déployée dans cette zone pour chasser des djihadistes qui tentaient de s'y implanter. La dernière remonte au 17 novembre dernier, lorsque deux gendarmes ont été tués et trois autres blessés dans l'attaque de leur position près de Makalondi, dans la commune de Torodi.

Le gouvernement a également précisé que les départements concernés pas cet état d'urgence, "font l'objet d'attaques organisées, perpétrées par des groupes terroristes ". "Il est nécessaire et urgent" de prendre cette "mesure pour faire face à la situation", assure le communiqué. "Ainsi, l'état d'urgence a été décrété, vendredi 30 novembre, dans trois départements du sud-ouest du pays".

Une mesure pareille avait été mise en vigueur en mars 2017, cette fois dans cinq autres départements de Tillabéri, en raison d'incursions meurtrières attribuées à des groupes djihadistes maliens.

Entre 2015 et 2017, 2000 membres présumés de Boko Haram ont été arrêtés par les autorités nigériennes.

L'attaque a été perpétrée aux environs de 2h30 heure locale par des individus armés venus probablement du Burkina Faso, qui ont pris la suite après leur forfait, ont indiqué nos sources, ajoutant qu'un des assaillants grièvement blessé a été capturé par les agents de police.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL