Perpignan: l'ancien rugbyman Barend Britz tué devant son bar par un marginal

Solenn Plantier
Décembre 8, 2018

Barend Britz, ancienne figure du rugby perpignanais, a été violemment agressé dans la nuit de jeudi à vendredi dans son établissement " Bar and Britz ". L'ancien deuxième ligne a succombé à une violente agression qui s'est déroulée dans son propre bar, qu'il tenait dans le centre de Perpignan.

L'individu, une fois face à Britz, l'aurait frappé armé d'un poing américain. Celui-ci aurait reçu des coups à la tête et serait mort au cours de son transfert à l'hôpital.

En tout trois personnes ont été placées en garde à vue: l'auteur présumé des faits et deux de ses amis qui l'accompagnaient durant la soirée et au moment de l'interpellation (mais qui n'ont pas pris part aux violences, selon le procureur de la République de Perpignan).

Selon l'Indépendant, le principal suspect serait un homme d'une trentaine d'années, venu en découdre après avoir été éconduit de l'établissement plus tôt dans la journée.

Il a été l'un des cadres de l'équipe de rugby de Perpignan dans les années 1990 avant de se reconvertir en patron de bistrot dans la cité catalane. Il a été condamné à de multiples reprises pour des faits de délinquance mineurs, outrages, rébellion, usage de stupéfiants. L'homme qui s'en est pris à lui a été interpellé, selon les informations de l'AFP.

Paul Foussat était l'entraîneur de l'USAP dans les années 90 lorsque Barend Britz était l'une des poutres d'un club qui revenait sur le devant de la scène après une traversée du désert. Né le 14 décembre 1954 à Warm Baths, en Afrique du Sud, Barend Britz aurait fêté ses 64 ans ce vendredi. "C'était le papa de l'équipe de 1994, il a apporté tout son savoir à cette équipe jeune, son expérience nous a été très profitable à l'époque", se souvient Eric Tresene, un de ses anciens coéquipiers qui avait remporté ce trophée avec lui.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL