Reconnaissance faciale : Face ID toujours en tête de la sécurité

Alain Brian
Décembre 17, 2018

Forbes a notamment essayé de faire imprimer un visage en 3D pour tester les différents systèmes de reconnaissance faciale du marché. L'investissement a payé puisque seul l'iPhone ne s'est pas laissé berner... Les quatre smartphones Android se sont déverrouillés avec le masque en 3D, avec plus ou moins de facilité.

La reconnaissance faciale est aujourd'hui devenue la norme sur les smartphones haut de gamme, chacun s'appuyant sur une technologie qui lui est propre. Tous présentent en tout cas la reconnaissance faciale comme un moyen rapide et pratique d'ouvrir son smartphone, mais demandent l'empreinte pour des opérations sensibles (ou l'analyse d'iris dans le cas des Samsung), comme le paiement sans contact. La sculpture en trois dimensions d'une valeur d'environ 330€ a été peinte et travaillée dans les détails pour ressembler le plus possible à son modèle.

La tête produite avec une imprimante 3D a réussi à tromper tous les smartphones, sauf l'iPhone.

Pour information, les smartphones Android testés étaient le G7 ThinQ de LG, le Galaxy S9 et le Galaxy Note 8 de Samsung et le OnePlus 6. D'après le journaliste, c'est l'absence de réaction dans le regard de la statue qui a permis à l'iPhone X de déterminer qu'il ne s'agissait pas d'un être vivant.

Par ce test, le magazine a aussi voulu démontrer la fragilité de certains systèmes de sécurité, supposés diminuer les chances d'accéder à nos smartphones.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL