Sida : 6.000 Marocains séropositifs ignorent leur statut sérologique

Evrard Martin
Décembre 5, 2018

Ainsi, en 2018, 30% des personnes séropositives ignorent leur statut sérologique. Cela était possible grâce, non seulement à l'engagement du gouvernement de la RDC, mais aussi à l'accompagnement constant de différents acteurs de la lutte contre cette maladie Seulement 8% des personnes vivant avec le VIH ont la suppression de la charge virale en 2017 En 2017, 8% seulement des personnes vivant avec le VIH ont la suppression de la charge virale en RDC donc un effort important a été fourni, a indiqué le représentant de l'ONUSIDA à cette activité, Adamou Oambagi. Pour la ville de Kinshasa, en 2017, c'est plus de 55 mille personnes qui sont sous traitement sur 123 mille personnes vivant avec le VIH en nombre estimé. C'est d'ailleurs le thème retenu cette année à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

Selon des chiffres communiqués par AIDS Healthcare Foundation (AHF Haïti), le département de l'Artibonite a le plus de porteurs du virus sida de tout le pays.

Pour sa part, le directeur de la prévention au ministère de la Santé a réitéré l'attachement de l'Algérie au respect des recommandations internationales relatives aux objectifs du développement durable (ODD) en matière de prévention contre le SIDA, et ce, a-t-il poursuivi, pour atteindre un taux de 90% des personnes vivant avec le VIH conscients de leur sérologie, 90% d'entre elles recevant un traitement antirétroviral, et 90% de ces patients bénéficiant d'une charge virale indétectable d'ici 2030. L'objectif étant de promouvoir le test du VIH et augmenter la proportion des personnes qui vivent avec le VIH à connaître leur statut. Il est aussi question d'améliorer l'accès au traitement ARV pour atteindre 90% en 2020.

À l'occasion de la journée dédiée à la lutte contre le VHI, Les statistiques du ministère de la santé révèlent des progrès sur ce front. Figure également l'élaboration d'une stratégie de communication contre la stigmatisation et la discrimination et la signature d'une note sur les droits de l'Homme dans le dépistage du VIH dans les prisons. D'après l'ONUSIDA, 9,4 millions de personnes vivant avec le VIH ne connaissent pas leur statut dans le monde, dont 100.000 vivant dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL