" "Signature du nouvel " ALENA " en marge du G20 — Mexique-USA-Canada

Xavier Trudeau
Décembre 1, 2018

Le Canada a signé vendredi à Buenos Aires l'accord commercial entre les États-Unis, le Mexique et le Canada, en marge du sommet très médiatisé du G20. L'accord encadre milliard de dollars d'échanges commerciaux.

Plus tôt ce mois-ci, une coalition d'élus républicains de la Chambre des représentants a exhorté Donald Trump à ne pas apposer sa signature sur l'AEUMC en raison de dispositions "inappropriées" et "insultantes" sur l'orientation sexuelle et de l'identité de genre.

Pendant la cérémonie officielle de signature, les trois dirigeants s'exprimaient derrière des pupitres arborant le sceau de la présidence américaine. Et Donald Trump était placé au centre du trio.

"Le traité sera signé par les négociatieurs en chef" des trois pays, a-t-il ajouté.

Bien moins enjoué, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a estimé que le nouvel Accord Etats-Unis, Mexique et Canada (AEUMC) allait remédier à la menace "d'une sévère instabilité économique" qui "aurait été beaucoup plus dommageable".

Un responsable canadien a aussi souligné que la signature de l'accord permet au Canada d'échapper à des tarifs potentiels sur l'exportation de 2,6 millions de voitures - nettement plus qu'en ce moment.

L'un des volets les plus importants concerne le secteur automobile qui a été totalement révolutionné par l'Aléna.

Ottawa accepte d'assouplir son système dit de la " gestion de l'offre", qui contrôle la production et le prix du lait et de la volaille et assure des revenus stables aux agriculteurs canadiens grâce à des quotas annuels et des taxes à l'importation atteignant 275%. Ce qui est de nature à permettre aux producteurs américains un meilleur accès au marché canadien, comme le réclamait Washington.

L'exception culturelle canadienne, qui voit le Canada subventionner le secteur culturel, est également maintenue malgré les protestations des Etats-Unis.

L'économie numérique est pour la première fois couverte, alors que de Mexico à Ottawa, en passant par Washington, le régime fiscal des GAFA est dénoncé depuis des années.

L'USMCA remplace l'ALENA, et comprend de nouveaux chapitres traitant du commerce électronique, des droits de propriété intellectuelle et d'autres nouveaux développements du commerce. D'une durée de vie de 16 ans, l'accord qui succède à l'ALENA peut être réexaminé tous les six ans.

Le nouveau traité prévoit des provisions pour empêcher les " manipulation " des échanges soit par les devises soit en assurant que des pays qui ne sont pas partie prenante dans le texte ne tirent pas des avantages indus de ce marché libre.

L'AEUMC devra encore être ratifié par les parlements des trois pays avant d'entrer en vigueur.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL