Syrie. Des bombardements au sud de Damas imputés à Israël

Claudine Rigal
Décembre 2, 2018

Des raids israéliens ont ciblé jeudi soir "plusieurs positions" près de Damas et dans le sud de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, "les forces israéliennes ont bombardé durant une heure des positions dans la banlieue sud et sud-ouest de Damas", dont le secteur de Kesswa où se trouvent des entrepôts d'armes appartenant au Hezbollah libanais ainsi qu'aux forces iraniennes".

A Kesswa, "les dépôts ciblés sont utilisés pour stocker temporairement des roquettes", a précisé M. Abdel Rahmane.

Ces frappes qui ne sont pas commentées par l'armée israélienne sont les premières à être rapportées depuis la destruction accidentelle par les forces syriennes d'un avion de reconnaissance russe avec quinze militaires à son bord le 17 septembre, lors d'une incursion de l'aviation israélienne dans la région de Lattaquié. Selon ce texte, un missile sol-air syrien a été tiré en direction d'une zone inhabitée du plateau du Golan mais il n'était pas clair si l'engin a visé la partie occupée par l'Etat hébreu.

Les médias syriens font presque quotidiennement état de civils tués ou blessés dans les frappes de la coalition internationale qui mène depuis 2014 en Syrie son opération sans pour autant disposer de l'accord des autorités officielles du pays.

" Il semble que les Israéliens ont su que des armes étaient arrivées récemment ici", a-t-il dit.

De leur côté, les médias officiels syriens ont fait état de tirs contre des objectifs "hostiles" près de Damas, sans donner de détails.

Ils n'ont pas donné d'autres précisions mais cette formulation est souvent utilisée par le régime syrien pour désigner des avions ou des missiles israéliens.

L'Iran et le Hezbollah, ennemis d'Israël, aident le régime de Bachar al-Assad dans la guerre en Syrie.

Le tir accidentel de la DCA syrienne contre l'avion russe avait déclenché une crise entre la Russie et Israël qui entretenaient jusque-là de bonnes relations.

La chute de l'avion russe avait provoqué des tensions entre la Russie et Israël.

L'armée israélienne a bombardé plusieurs secteurs au sud de Damas, selon une ONG, les premiers raids depuis septembre lorsqu'un avion russe avait été abattu accidentellement par la DCA syrienne suite à des tirs israéliens.

Il n'était pas possible de savoir si les batteries S-300 ont été utilisées par le régime jeudi soir. Toutefois, de nombreux analystes de la Défense soupçonnent que la Russie - avec les systèmes de défense aérienne avancés qu'elle possède en Syrie - pourrait aider à réduire la capacité de l'Etat juif à freiner la présence militaire de son ennemi juré, Téhéran, dans le pays.

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations pro-démocratie, la guerre en Syrie, qui a fait plus de 360.000 morts, est devenue au fil des ans très complexe avec l'implication de groupes jihadistes, de forces régionales et de puissances internationales, sur un territoire très morcelé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL