Un bébé et sa mère tués par un grizzly — Canada

Claudine Rigal
Décembre 1, 2018

Juste après son arrivée sur le lieu de l'attaque, le père de famille a abattu un ours qui chargeait vers lui.

Une femme de 37 ans et sa fillette de 10 mois ont été tuées par un grizzly, au Yukon, dans le nord du Canada. Leurs corps sans vie ont été trouvés non loin de leur chalet sur la rive du lac Einarson, selon Franceinfo.

La Gendarmerie royale (GRC, police fédérale) et l'institut médico-légal ont confirmé dans un communiqué avoir ouvert une enquête sur une "attaque présumée d'ours". Hier, de nombreux amis de Valérie Théorêt se sont rassemblés pour s'offrir un soutien mutuel, ont rapporté les réseaux sociaux. La femme originaire du Québec enseignait le français dans une école primaire locale et elle était active au sein de l'association et de la communauté de Whitehorse.

Il ne s'agit pas de la première attaque d'ours mortelle à survenir au pays cette année.

Fin août, c'était un chasseur inuit, parti avec deux amis traquer des caribous et des narvals dans l'Arctique, qui avait perdu la vie, après avoir été attaqué par un ours polaire.

Début juillet, un autre habitant du territoire du Nunavut avait été tué par un ours polaire, en protégeant ses enfants.

Des experts ont suggéré que Mme Théorêt a pu surprendre le grizzly d'un peu de trop près, accidentellement, ou alors que l'ours brun, blessé ou malade, a pu craindre de devenir une proie - la nécropsie permettra de vérifier son état de santé.

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés". L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL