Vidéo d'un homme roué de coups par des policiers: enquête ouverte

Claudine Rigal
Décembre 4, 2018

La plainte contre X vise des faits de "violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente aggravées par les circonstances que les faits ont été commis avec usage ou menace d'une arme par des personnes dépositaires de l'autorité publique".

La scène, filmée, a été abondamment relayée sur les réseaux sociaux, totalisant en fin de journée lundi près de 5,5 millions de vues sur Twitter et Facebook pour les six versions les plus vues, selon un comptage réalisé par l'AFP. Le jeune homme a été gravement blessé à l'oeil gauche, et "les médecins ont affirmé (.) qu'il n'était pas exclu qu'il perde l'usage de son oeil", souligne la plainte.

Ce passage à tabac s'est déroulé dans le 8e arrondissement de Paris, le soir du 1er décembre. La plainte affirme que plusieurs vidéos auraient été prises par des passants et diffusées sur les réseaux sociaux.

21 ans, a été frappé à terre très violemment à coups de pied et de matraque par des policiers casqués, en marge des rassemblements des "gilets jaunes" à Paris, samedi. Ils sont d'abord trois fonctionnaires à entourer l'individu à terre et à le frapper, puis cinq, puis sept, puis finalement huit.

Il nous est impossible à ce jour de donner avec certitude l'identité de la personne interpellée. Il pourrait s'agir de policiers d'une compagnie de sécurisation et d'intervention de la préfecture de police (PP). Mais coincé dans une rue par des CRS bloquant les issues, il n'a pas eu le temps de se cacher avant que les forces de l'ordre ne lui tombent dessus.

Néanmoins, Libération a depuis fait savoir qu'il ne s'agirait en fait pas de Mehdi K. sur les images. Nous avons d'ailleurs retiré la vidéo de notre site.

Selon les informations de franceinfo, le parquet de Paris a ouvert dans la foulée une enquête pour le chef de violences par personnes dépositaires de l'autorité publique.

Yassine Bouzrou, l'avocat d'un jeune homme actuellement hospitalisé après son interpellation, a annoncé qu'il déposerait une plainte mardi.

Le Monde a déclaré lundi avoir retrouvé l'homme interpellé sur la vidéo.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL