VIDÉO - "Gilets jaunes" : un péage incendié "par des casseurs" dimanche à Narbonne

Claudine Rigal
Décembre 3, 2018

Les bâtiments incendiés abritaient aussi, outre le peloton autoroutier de la gendarmerie, des locaux d'exploitation de la société Vinci, "notamment le district et le PC sécurité", a indiqué dans son communiqué la société, qui a activé dans la nuit "une cellule de crise et déposé plainte". Les événements ont pris une tournure violente dans la nuit de samedi 1er à dimanche 2 décembre 2018.

Pendant plusieurs heures, quelques dizaines de casseurs ont incendié tout ce qui se trouvait sur leur passage. De véritables scènes de chaos orchestrées par des personnes encagoulées, pour la plupart très jeunes.

Les débordements auraient débuté en début de soirée quand des personnes "radicalisées" seraient venues se joindre au rassemblement des gilets jaunes au péage sud, après la manifestation du jour, faisant ainsi fuir les manifestants pacifistes. La protestation aurait ainsi cédée la place à la violence, qui est allée crescendo jusque tard dans la nuit, à tel point que tous les bâtiments autour de cette zone ont dû être évacués, y compris celui abritant le peloton de gendarmerie autoroutier.

Samedi soir, les locaux de Vinci Autoroute ont été incendiés à Narbonne. Selon ces derniers, une vingtaine de véhicules de la société ont aussi été incendiés.

Des voitures ont aussi été brûlées et les dégradations se sont poursuivies jusqu'à au moins 3 heures du matin.

Au niveau du péage, l'ampleur des dégâts est considérable, comme l'attestent les images. Les forces de l'ordre ont alors été victimes de lancers de projectiles.

Cinq personnes, dont un mineur, ont été interpellées lors de ces événements et se trouvaient, dimanche matin, en garde à vue, confirme la procureure de la République, Marie-Agnès Joly.

Vers 5 h du matin, une fois la zone sécurisée, les sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur place pour éteindre les différents foyers de feu.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL