34 ans de retards cumulés sur la seule année 2018 — Trafic aérien

Xavier Trudeau
Janvier 3, 2019

C'est une année noire qui vient tout juste de s'achever pour le trafic aérien dans l'Hexagone, avec un nombre de perturbations record en 2018.

4,7 millions de passagers impactés.

Pour expliquer ce boom des retards, le site met en avant les nombreuses grèves survenues entre mars et juillet dernier: grève des contrôleurs aériens, grève des bagagistes ou encore grève des personnels des compagnies comme Air France. LIRE AUSSI Retard ou annulation de son vol: comment se faire indemniserMultiplications des mouvements sociaux.

L'entreprise s'est intéressée aux retards de plus de deux heures et aux annulations, autrement dit aux désagréments donnant droit à une indemnisation. Sur un an, elles ont augmenté de 56% pour atteindre le chiffre de 34 années de retard cumulé ces 12 derniers mois concernant les vols depuis ou vers la France, selon l'enquête publiée par Air Indemnités qu'Europe 1 dévoile jeudi. En avril, ce ne sont pas moins de 8 jours de grève qui ont été annoncés! Résultat: "le mois d'avril est clairement le plus sinistré cette année", analyse Anne-Laure Hery, porte-parole d'Air Indemnité. Pour leur part, les low costs ne font pas forcément figure de mauvaises élèves. A l'inverse, les compagnies les plus ponctuelles ont été Ukraine International Airlines (0,26 % des vols perturbés), la grecque Aegan Airlines (0,51 %) et Emirates (0,58 %).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL