9 milliards mobilisés en faveur des salariés les plus modestes — Logement

Xavier Trudeau
Janvier 12, 2019

Le plan prévoit parmi les mesures-phares une aide de 1.000 euros pour aider les salariés les plus pauvres à déménager.

L'organisme propose que " 4 milliards soient consacrés au financement de prêts bonifiés, que 3 milliards soient réalisés sous forme d'engagement en fonds propres et 2 milliards en subventions", a fait savoir Action Logement, selon qui " ces mesures s'ajoutent aux 15 milliards engagés par Action Logement dans le cadre de la Convention quinquennale signée avec l'État en 2018 ". De son côté, RTL précise que 5 000 euros devraient être débloqués afin d'aider les salariés souffrant d'un handicap à adapter leur logement à leur situation. Jusqu'à 5000 euros seront ainsi remboursés par foyer.

Le gouvernement accompagne de près le dispositif, annoncé en présence du ministre du Logement, Julien Denormandie.

"C'est un plan très important proposé par les partenaires sociaux et Action Logement", a réagi le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie.

Les investissements doivent notamment concerner la rénovation énergétique de logements, la mobilité des salariés et la recherche de bâtiments et bureaux vides pour les transformer en logements, a expliqué Bruno Arcadipane.

Bruno Arcadipane, président d'Action Logement, a reconnu que tout n'était pas "cadré et fixé", mais a promis une mise en oeuvre dès ce trimestre. Action Logement, qui est par ailleurs un gros acteur du secteur, compte servir d'intermédiaire et assure avoir reçu plus de 10.000 marques d'intérêt dans ce cadre.

Le pouvoir d'achat des ménages, l'accès au logement et l'accompagnement de la transition écologique sont des priorités du Gouvernement.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL