Appel à des lundis sans viande ni poisson — France-Lundi vert

Pierre Vaugeois
Janvier 5, 2019

"Les 500 personnalités à l'initiative de ce mouvement sont, des artistes, des scientifiques ou des défenseurs de l'environnement, qui ont signés une tribune dans le monde pour inciter les Français à modifier leurs habitudes alimentaires pour que la planète se porte mieux". Elle "a pour ambition de sensibiliser notre pays à la nécessité de modifier son comportement alimentaire pour des raisons qui s'additionnent: l'environnement, la santé et l'éthique animale", explique Laurent Bègue. Le but de la campagne est d'encourager un changement de comportement alimentaire en France.

Ne plus manger de viande ou de poisson tous les lundis cette année.

Parmi les signataires les plus connus, on retrouve les actrices Isabelle Adjani, Juliette Binoche, Cécile de France, Hélène de Fougerolles et Mylène Demongeot, les animateurs Stéphane Bern, Frédéric Lopez et Allain Bougrain-Dubourg, le photographe Yann Arthus-Bertrand ou la Miss France 2012 Delphine Wespiser.

Manger de la viande est-il dangereux pour la santé? . Si c'est le cas, ils recevront un message "pour renforcer [leur] motivation la plus saillante". "Aujourd'hui, les Français consommant près de 100g de viande chaque jour augmentent de 30% leur probabilité de développer un cancer en comparaison à ceux qui se limitent à 40g en moyenne". Chaque mardi, vous recevrez des notifications, vous demandant de renseigner votre aptitude à changer vos habitudes. Il s'inspire du Meatless Monday, une campagne internationale lancée en 2003 par l'Ecole de Santé Publique Johns Hopkins de Baltimore, qui regroupe une quarantaine de pays dans le monde.

Selon ses signataires, cette privation de viandes et de poissons une fois dans la semaine est un geste qui peut paraitre banal mais permettrait à la planète de lutter plus efficacement contre les gaz à effets de serre, favorisera la protection de la ressource en eau et la déforestation. Elle est soutenue par plusieurs ONG comme Greenpeace ou Sea Shepherd. Le mode de cuisson est également un facteur de risque, puisque les viandes saisies à très haute température (barbecue, grill, plancha) produisent des composés toxiques qui favoriseraient également les cancers.

La viande n'est absolument pas indispensable à l'équilibre alimentaire et peut être remplacée par des végétaux. Pour les poissons, les recommandations sont de deux poissons par semaine, dont un gras (sardine, maquereau.).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL