Atonio et Doumayrou remplaçants à Clermont — La Rochelle

Solenn Plantier
Janvier 7, 2019

Invaincu depuis le 6 octobre (11 matches toutes compétitions confondues) et une défaite à... La Rochelle (16-12), elle pourrait n'avoir qu'un seul petit regret, dimanche.

S'ils ont infligé sa plus lourde défaite de la saison à La Rochelle, dernière équipe à les avoir battus (16-12 le 6 octobre), les Auvergnats ne sont ainsi pas parvenus à prendre le point de bonus offensif (cinq essais à trois).

En face, l'équipe de Jono Gibbes, ex-entraîneur des avants de Clermont, n'a eu que quelques miettes à se mettre sous la dent. Pour ne rien arranger, les Rochelais sont tombés sur des Clermontois agressifs dès le début du match avec un essai de Laidlaw au quart d'heure de jeu.

"On a vu une très bonne partie de nos avants et cela a été déterminant". C'est positif. On a vu une grosse mêlée, mais je note aussi que l'on a fait que trois fautes ce (dimanche) soir. De la hâte d'un Morgan Parra qui se presse pour taper - et réussir - une transformation (76e), lui qui ne se précipite pourtant jamais dans l'exercice, à la roublardise de Rémy Grosso, qui a essayé d'inciter Arthur Retière, collé à son aile, à relancer le tout dernier ballon, au-delà de la sirène. Les Maritimes ont su trouver la faille par Vito (27e), Doumayrou (42e) et Qovu (62e), mais ils ont été trop indisciplinés (3 cartons jaunes).

Évolution du score: 3-0, 10-0, 13-0, 13-7, 16-7, 23-7/23-12, 30-12, 30-19, 37-19, 44-19.

Exclu. tempo.: Liebenberg (31), Balès (66).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL