Démission du président de la Banque mondiale Jim Yong Kim

Xavier Trudeau
Janvier 7, 2019

Jim Yong Kim quittera le poste de président de la Banque mondiale le 1er février et sera remplacé par intérim par la directrice générale de l'institution, Kristalina Georgieva. Les raisons de son départ restent encore inconnues.

Dans un communiqué repris par RFI, la Banque mondiale indique que Jim Yong Kim rejoindra "une société" et se focalisera "sur les investissements dans les infrastructures dans les pays en développement".

En interne, l'annonce a fait l'effet d'une bombe.

Surnommé docteur Frankenstein après avoir réorganisé la banque de fond en comble, il a redit sa fierté d'avoir dirigé cette institution dont la mission est de " mettre fin à l'extrême pauvreté de notre vivant ", dans un communiqué publié lundi.

Sous sa direction, avec l'appui des 189 pays membres de la Banque, l'institution s'est fixé deux objectifs en 2012: mettre fin à l'extrême pauvreté d'ici à 2030 et stimuler la "prospérité partagée" en se concentrant sur les 40 % les plus pauvres dans les pays en développement. Parallèlement, il rejoindra le conseil d'administration de Partners In Health (PIH), une organisation qu'il a cofondée il y a plus de 30 ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL