En colère, Eyraud soutient Garcia et vise les joueurs — OM

Pierre Vaugeois
Janvier 6, 2019

L'OM devra impérativement corriger le tir contre Monaco dans une semaine pour sortir de la crise. Les Marseillais, qui enchaînent une série noire depuis le mois de novembre, ont été battus 2-0 par Andrezieux-Bouthéon, club amateur de 4e division, lors des 32e de finale, dimanche 6 janvier, à Saint-Etienne (Loire).

Les petits peuvent venir à bout des gros, et c'est tout le charme de cette Coupe de France. Il va falloir faire preuve de valeurs et de fierté, ce que je n'ai pas vu. C'est effectivement une grande déception une très piètre soirée. Devant 15 000 spectateurs - dans une enceinte pouvant en accueillir 42 000 - et sur un terrain impeccable, Andrézieux n'a pas tremblé face au finaliste de la dernière Ligue Europa. Il a pris le dessus sur Caleta Car - titulaire en charnière centrale aux côtés de Rolando - et devancé la sortie de Steve Mandanda (1-0, 17').

Peu avant, le portier phocéen avait pourtant sauvé l'OM au prix d'une belle parade sur une reprise de Christopher Desmartin, alors que Lenny Leonil ne pouvait ensuite redresser le ballon (12e).

Sur un contre rondement mené, l'attaquant d'Andrézieux Souleiman Djabour déborde et voit son centre détourné par Mandanda dans les pieds de son coéquipier Florian Milla qui n'a plus qu'à ajuster le gardien champion du monde. Avec ce septième match de rang sans succès toutes compétitions confondues, Rudi Garcia se trouve-t-il menacé? L'OM s'intéresse à Mario Balotelli, qui n'a pas marqué un but en une demi-saison à Nice.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL