France : trois députés noirs pro-Macron menacés de mort

Claudine Rigal
Janvier 6, 2019

Vendredi soir, le député de LREM Jean-François Mbaye a réagi sur Twitter après avoir reçu une lettre raciste qui le menace de mort. "Cette lettre est immonde dans son intégralité", a-t-il dénoncé au micro de Bernard Poirette.

" En 2019, voici ce que je reçois encore de lâches anonymes à mon bureau de l'Assemblée". Suis-je choqué? Apeuré? NON! Afin d'"éradiquer le fléau raciste" en France. Il avait été élu en juin 2017 député LREM de la 2e circonscription du Val-de-Marne, un fief historique du Parti socialiste, en battant au second tour le candidat de La France insoumise, François Cocq.

"De quel droit un Africain vient se mêler des problèmes de la France (...) un "noir de service" comme ceux que l'on case dans les pubs afin de faire croire que les Français ne sont pas racistes (...) Macron avait du mal à trouver des députés, il a recruté dans les laissés pour compte du pays: la grosse truie noire, Laeticia Avia, Hervé Berville qui a malheureusement échappé aux machettes du Rwanda" peut-on lire dans le courrier. "Ce courrier cible aussi deux autres de mes collègues, dont Laetitia Avia (député LREM de Paris), qui avait déjà reçu ce genre de lettre en février dernier", souligne Sylvain Maillard qui indique avoir été lui-même destinataire de "menaces". "Ça traduit concrètement la détestation, la haine", de certains Français à l'égard des élus.

Juriste de profession, Jean-François Mbaye est âgé de 40 ans. Dans ce courrier, sont cités également Laeticia Avia et Hervé Berville, le député LREM de la circonscription de Dinan.

Hervé Berville a annoncé qu'il allait porter plainte lundi. "Liberté Égalité Fraternité sont plus que jamais nos valeurs!".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL