Le bloqueur de publicités sera mondialisé le 9 juillet — Google Chrome

Alain Brian
Janvier 12, 2019

Google bloquera les publicités intrusives sur son navigateur Chrome le 9 juillet 2019.

Le bloqueur de publicités sera activé sur Google Chrome le 9 juillet prochain. Néanmoins, la décision est draconienne et contraignante pour les éditeurs de sites Web.

Google suit ainsi la directive de la Coalition for Better Ads, un groupement auquel prend part l'entreprise américaine aux côtés de Facebook ou encore Microsoft. Pour Google, dont la manne publicitaire est la première source de revenus, il ne s'agit évidemment pas de faire la chasse à toutes les publicités.

Plus précisément, 12 formats publicitaires ont été identifiés. L'idée générale est de ne pas (trop) gêner le surf de l'utilisateur. Ainsi, en février 2018, Google avait activé son outil dans Chrome en Europe et en Amérique du Nord et commencé à bloquer certaines publicités, y compris celles servies par ses services.

Selon Google, "Aujourd'hui, la Coalition for Better Ads a annoncé étendre ses standards pour de meilleures publicités au-delà de l'Amérique du Nord et de l'Europe pour couvrir tous les pays du monde".

Cela n'implique toutefois pas que Chrome cessera de montrer toutes les publicités. Google Chrome bloquera l'ensemble des publicités intégrées aux sites web quand ces derniers ont recours aux publicités intrusives citées ci-dessus. Deux liens " Ordinateur " et " Mobile " permettent d'ajouter une propriété pour tester votre site.

La firme de Mountain View a également profité de l'occasion pour dresser un premier bilan de la mise en place du système aux États-Unis, au Canada et en Europe. Google précise que deux tiers des éditeurs ayant été non-conformes un jour ont aujourd'hui corrigé leurs pratiques. De plus, moins de 1% des millions de sites visités ont vu leurs publicités être bloquées.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL