Les femmes seront notifiées par SMS de leur éventuel divorce — Arabie saoudite

Claudine Rigal
Janvier 7, 2019

C'est un SMS qui pourrait changer la vie de beaucoup de femmes en Arabie Saoudite.

Depuis ce dimanche 6 janvier, les tribunaux saoudiens ont la responsabilité d'informer les femmes de leur divorce par message.

Cette mesure semble avoir pour objectif de freiner les hommes qui voudraient mettre un terme à leur mariage sans en informer leur conjointe, phénomène particulièrement répandu en Arabie saoudite. Elles pourront consulter le site du ministère les documents liés à la rupture de leur contrat de mariage, a précisé le département.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane mène des réformes économiques, sociales et religieuses inédites dans ce pays pétrolier ultra-conservateur, qui impose aux femmes des restrictions parmi les plus sévères au monde. Celui qui aurait commandité le meurtre de Jamal Khashoggi avait déjà poussé par le passé des mesures en faveur des femmes, notamment en leur permettant de conduire un véhicule, et d'accéder à certains emplois et espaces publics traditionnellement réservés aux hommes. Si Riyad souhaite une plus grande participation des femmes au marché du travail, l'Arabie saoudite continue de réprimer toute dissidence, et de mener des centaines d'arrestations, notamment dans les milieux religieux, intellectuels, économiques et dans les cercles militant pour les droits des femmes.

Dimanche, une Saoudienne âgée de 18 ans arrêtée à l'aéroport international de Bangkok a dit craindre pour sa vie en cas de rapatriement par les autorités thaïlandaises, qui ont confirmé lui avoir refusé l'entrée dans le pays à son arrivée du Koweït.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL