Mike Pence compare Trump à Martin Luther King

Xavier Trudeau
Janvier 23, 2019

Ces mêmes suprématistes sont ceux qui ont tout fait en leur pouvoir pour freiner le mouvement des droits civiques dont Martin Luther King était l'une des plus importantes figures. Citant Martin Luther King et la manière dont il a "changé l'Amérique" dans le but de "devenir une union plus parfaite", Mike Pence a cru bon d'ajouter: "C'est exactement ce que le président Trump demande au Congrès de faire". "Une de mes citations préférées de [Martin Luther] King est: "C'est l'heure de tenir les promesses de la démocratie" ", a-t-il commencé. "Et Mike Pence n'a pas dérogé à la règle". L'obstination de Trump et le refus des Démocrates de céder font que des centaines de milliers d'employés fédéraux ne sont pas payés depuis un mois, le plus long "shutdown" de l'histoire américaine. Mais citer une phrase de son célèbre discours " I have a dream " - qui, rappelons-le, défendait à l'époque la justice raciale et dénonçait la ségrégation - pour défendre l'idée de Donald Trump de construire un mur à la frontière mexicaine, c'est carrément culotté. " Martin Luther King Jr était un constructeur de ponts, pas un constructeur de murs. Martin Luther King aurait dit que c'est l'amour, pas la haine, qui peut redonner à l'Amérique sa grandeur".

Luther King, Trump, même combat?

"Bonjour à tous. C'est une grande journée".

Le président américain et son vice-président se sont rendu au mémorial de Martin Luther King, à Washington, pour lui rendre hommage en cette journée de commémoration.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL