Paris et Londres "en bonne intelligence" dans la Manche — Migrants

Claudine Rigal
Janvier 8, 2019

La France a lancé vendredi un plan d'action pour " prévenir et lutter contre les traversées de la Manche par des migrants ", avec un renforcement des patrouilles et de la surveillance des ports et du littoral nord, a annoncé le ministère de l'Intérieur. "Ce plan doit nous permettre de mettre fin à ces traversées" qui sont "non seulement illégales, mais par ailleurs extrêmement dangereuses", a affirmé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, cité dans un communiqué.

Pour rappel, les autorités britanniques et françaises se sont mis d'accord, le 30 décembre dernier, pour accroître la collaboration bilatérale face aux tentatives de traversée de la Manche par des migrants à bord de petites embarcations qui se sont multipliées ces dernières semaines.

Un Britannique de 24 ans et un Iranien de 33 ans ont été arrêtés mercredi à Manchester (nord-ouest de l'Angleterre), suspectés "d'organiser les déplacements illégaux de migrants à travers la Manche vers le Royaume-Uni", a de son côté annoncé la National Crime Agency (NCA), l'agence britannique de lutte contre le crime. "Le plan prévoit notamment un renforcement " de la surveillance et de la sécurisation des ports de Boulogne-sur-mer et de Calais " ainsi qu'une accentuation " de la surveillance et de la sécurisation des plages et des lieux potentiels de mise à l'eau en dehors des ports ".

Le plan prévoit aussi "des mesures de sensibilisation" et des professionnels (vendeurs de matériel nautique, loueurs de bateaux, gestionnaires de ports) ainsi qu'"un renforcement de la lutte contre les filières de passeurs".

"Il s'agit d'une mesure provisoire jusqu'à ce que les deux navires de la police aux frontières que j'ai redéployés de l'étranger rejoignent les eaux britanniques", a-t-il poursuivi dans un communiqué.

"Ma priorité est de continuer à protéger la frontière britannique et d'empêcher la perte de vies humaines dans la Manche", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Sajid Javid, qui avait précédemment qualifié d'"incident majeur" les arrivées de migrants sur les côtes britanniques.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un navire de patrouille de la Royal Navy a été dépêché dans la Manche pour contrer les tentatives croissantes de traversée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL