Plus de 100 personnes à Créteil contre la venue de Macron

Claudine Rigal
Janvier 11, 2019

Tenu très loin à l'écart, le comité d'accueil d'Emmanuel Macron n'avait aucune chance de le croiser.

Aux cris de "Macron démission", environ 150 personnes se sont rassemblées aujourd'hui aux abords de la nouvelle Maison du handball à Créteil (Val-de-Marne) qu'Emmanuel Macron est venu inaugurer avant le départ pour le Mondial de l'équipe de France, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Un appel à un rassemblement unitaire avait été lancé par plusieurs organisations syndicales, (lycéennes, étudiantes et de mal-logement). Après deux semaines de pause hivernale dans ses fonctions présidentielles, marquées par la tentative de Gilets jaunes de pénétrer dans la demeure présidentielle du fort de Brégançon (où il ne se trouvait finalement pas), le président de la République est de retour sur le terrain. La balle est dans votre camp. "On est derrière vous", leur a dit le chef de l'État, une balle de hand à la main. "Police nationale, milice du capital" ou "Macron t'es foutu, les travailleurs sont dans la rue", ont scandé les manifestants. De légères altercations ont eu lieu, les forces de l'ordre ont eu recours à quelques gazs lacrymogènes pour calmer les ardeurs de certains manifestants.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL