Rappel de lots d'irbésartan, soupçonnés d'être cancérigènes — Hypertension

Evrard Martin
Января 17, 2019

En effet à l'été 2018, deux substances classées comme cancérogène probable par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la NDMA et la NDEA, ont été retrouvées dans des lots de valsartan.

Les analyses ont ensuite été élargies à quatre autres sartans: l'irbésartan, le candésartan, le losartan et l'olmésartan.

Depuis l'été dernier, l'Agence du médicament a rappelé des médicaments à base de Valsartan, destiné à lutter contre l'hypertension.

Après le rappel du Valsartan, qui a d'ailleurs entrainé des ruptures de stock à cause desquelles les malades ont été directement impactés, le laboratoire Arrow Génériques qui fabrique l'irbésartan a procédé à des contrôles sur ses lots de médicaments. Ceux-ci ont révélé la présence de NDEA à des taux supérieurs aux limites fixées par l'agence européenne du médicament, d'où le "rappel des lots non conformes", note l'agence dans un communiqué. En outre, de nombreuses alternatives thérapeutiques au valsartan existent pour prendre en charge les patients, selon l'ANSM; et des premiers laboratoires ont intensifié leur production de médicaments à base de sartan ou d'alternatives, à la demande de l'ANSM. Il n'est pas exclu que d'autres sartans puissent faire l'objet de prochains rappels de lots, précise l'ANSM.

L'ANSM a mis un numéro vert (0800 97 14 03) à la disposition des patients qui désirent avoir plus de renseignements sur ce rappel de certains lots d'irbésartan. L'Agence national a rassuré que cette substance NDEA ne serait pas responsable d' "un risque aigu pour la santé des patients".

L'ANSM avait annoncé l'été dernier le rappel de près la moitié des médicaments à base de valsartan en raison de la présence de NDEA et de NDMA (classée comme cancérogène probable elle aussi).

" LIRE AUSSI - Palpitations cardiaques: quand faut-il s'en inquiéter? ". Si l'on prend un médicament concerné par le rappel, il est impératif de s'adresser à son médecin ou à son pharmacien, qui le remplacera par un traitement non concerné par les rappels. Si c'est le cas, le pharmacien leur remettra une boîte pour la remplacer. D'autres contrôles sont en cours sur les médicaments à base de sartans déjà présents sur le marché. Pour répondre à votre question, l'ANSM tient une liste de la disponibilité des médicaments à jour sur son site.

Les patients sous valsartan peuvent également vérifier auprès du pharmacien si leur médicament est concerné par le défaut de qualité. Si c'est le cas, rappelle l'agence, sans arrêter le traitement, le patient peut consulter sans urgence son médecin pour adapter le traitement.

D'autres rapports

Discuter de cet article