Vous êtes passionné de Fortnite ? Devenez espion stagiaire pour la DGSE

Xavier Trudeau
Janvier 8, 2019

Lesquelles? D'abord, "effectuer une cartographie des jeux vidéo connectés", peut-être pas tous sans exception mais au mois les "plus répandus". Et le service de renseignements français entend bien avoir accès aux échanges entre joueurs, dans les espaces de discussion interne de ces plateformes. La DGSE a posté une offre de stage dans laquelle elle note que les jeux vidéo évoqués plus tôt sont "détournés de leur utilisation première ". Et pour cause: "les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d'échanger de l'information spécifique", indique le ministère des Armées dans l'offre d'emploi publiée, notamment à destination des étudiants de l'université Paris 6. "Le ministère des Armées s'intéresse donc à ces technologies et protocoles associés", décrivent les renseignements français.

Qu'est-ce qui pourrait motiver le service renseignement français à espionner les jeux multijoueurs populaires?

Titulaire d'un Bac +5 et de compétences en vulnérabilités logicielles ainsi qu'en langages de programmation, le candidat interviendra sur trois missions possibles. Dans son viseur, des licences telles que Fortnite, PUBG ou encore League of Legends. Après avoir dressé cette cartographie, le stagiaire devra sélectionner un ou deux bons candidats, probablement à faire valider par la DGSE, et en effectuer une rétroconception afin den extraire des signatures réseau.

Enfin, le rôle du stagiaire sera de rechercher et exploiter des failles, ce qui pour Le Monde se traduit par la possibilité pour la DGSE d'accéder au contenu des discussions entre joueurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL