Les gagnants iront dans l'espace — Concours de rêve

Alain Brian
Февраля 24, 2019

C'est à l'université Paul Sabatier que l'astronaute, ancien étudiant du Supaéro à Toulouse, a lancé, en compagnie de Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, le concours Génération ISS. "Les trois meilleurs projets retenus pourront être concrétisés avec l'aide du CNES et seront transportés à bord de l'ISS pour y être testés par Thomas Pesquet ", indique le ministère dans un communiqué.

Un concours ouvert à l'ensemble des étudiants français, toutes disciplines confondues, a été lancé à l'université toulousaine Paul-Sabatier. "Il s'agit en somme de travaux dirigés d'un genre nouveau qui vous permettront, j'en suis sûre, d'exprimer votre créativité et de montrer au monde ce dont des étudiants sont capables".

Organisé par le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES), le concours portera sur des projets artistiques, médiatiques, technologiques ou scientifiques. L'objectif de ce concours est de "renforcer l'intérêt des étudiants pour le secteur spatial, mais aussi de se sensibiliser au travail collaboratif, ou encore de s'habituer au respect des normes et des exigences des missions spatiales habitées".

Vous avez apprécié cet article? Le palmarès des projets récompensés sera annoncé le 20 juin au Salon international de l'aéronautique et de l'espace, au Bourget.

D'autres rapports

Discuter de cet article