Les troublantes confessions de Daniel Radcliffe au sujet de son alcoolisme — Choc

Pierre Vaugeois
Février 22, 2019

Devenu mondialement célèbre à 12 ans seulement grâce à la saga Harry Potter, Daniel Radcliffe n'a jamais caché avoir connu des problèmes d'alcoolisme. Heureusement, Daniel Radcliffe a eu la chance de pouvoir compter sur le soutien de ses proches pour s'en sortir, "Cela m'a pris plusieurs années et plusieurs tentatives". Non, il ne regrette pas de s'être glissé dans la peau de ce personnage pendant autant de temps. Lors du podcast Off Camera with Sam Jones, il est revenu sur cette période. L'acteur confirme et prend l'exemple des bars dans lesquels il allait: " Le moyen le plus rapide pour oublier que vous étiez dévisagé en permanence, c'était de bien se saouler.

Il est de notoriété publique que Daniel Radcliffe a connu quelques difficultés avec l'alcool.

Un cercle vicieux dont Daniel Radcliffe s'est finalement sorti indemne, pour le plus grand bonheur de ses millions de fans. "Et quand tu es saoul, tu te dis 'Oh, les gens me regardent encore plus mais c'est parce que je suis très ivre, donc je devrais peut-être boire plus pour les ignorer encore plus'", a-t-il confié. Je pensais: 'vous savez, sa vie doit être complètement folle maintenant'. " Vous avez un travail génial, vous êtes riche alors vous n'avez pas le droit d'être triste ou peu enjoué par tout ça et je pense que cela ajouter de la pression ", confesse le Britannique. "Même quand j'étais au plus bas, je continuais à aimer tellement mon travail et j'adorais aller sur les tournages et il n'y a pas un jour où il y a eu des conséquences sur mon comportement sur le tournage".

Réussir à vaincre cette addiction n'a pas été facile pour Daniel Radcliffe qui a été forcé de s'y reprendre à plusieurs reprises. J'ai rencontré des gens, notamment des acteurs, qui m'ont été de bon conseil, a d'abord expliqué le compagnon d'Erin Darke.

L'acteur ajoute: "Quand je pense à tout le chaos que j'avais dans ma vie, je me dis que je suis beaucoup plus heureux maintenant".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL