Mission Beresheet Israël vise la Lune

Alain Brian
Февраля 24, 2019

Une fois en orbite, l'engin de 585 kg se décrochera le premier de la fusée, et allumera son propre moteur, normalement dédié à la propulsion. Le groupe privé SpaceIL, qui a monté l'opération, n'est pas le principal passager de la mission, qui va envoyer un satellite de télécommunication indonésien en orbite géostationnaire.

Le premier atterrisseur lunaire israélien a été lancé jeudi depuis la base américaine de Cap Canaveral, en Floride, dans le cadre de ce qui est aussi la première mission lunaire financée par des fonds privés.

Le décollage du Falcon 9 est à revivre en vidéo ci-dessous.

Seuls les Américains, les Russes et les Chinois ont jusqu'à présent posé des engins sur la Lune, à 384 000 kilomètres de la Terre (seuls les Américains ont marché sur la Lune, de 1969 à 1972).

Vendredi, après le lancement réussi de la sonde israélienne Bereshit dans l'espace, l'équipe de la salle de contrôle a tenté de régler un petit problème au niveau du système de navigation. De plus, cette réussite devrait aller en faveur de SpaceX dans son objectif de collaborer avec la NASA pour relancer le programme de vols spatiaux habités. La capsule sera laissée sur la Lune comme témoignage pour les générations futures.

Bereshit est équipé pour mesurer le champ magnétique afin de récolter des données qui permettront de mieux comprendre la formation de la Lune et qui seront partagées avec la NASA. Après cet incroyable périple, il ne restera à Beresheet qu'à déployer son parachute pour atterrir, le 11 avril, sur le sol de notre satellite. Il faut savoir que la trajectoire directe reliant la Terre à la Lune fait environ 386.242 kilomètres. Beresheet faisait en effet partie des finalistes du concours Lunar XPrize, lancé par Google il y a un peu plus de dix ans.

Si tout se passe bien, quand la sonde sera à proximité de la Lune, elle devrait capter l'attraction gravitationnelle de cette dernière et entamera une série de manœuvres jusqu'à réaliser un alunissage. Il s'agit des Etats-Unis, de la Russie et de la Chine.

D'autres rapports

Discuter de cet article