Où fume-t-on le plus en France — Tabagisme

Evrard Martin
Février 2, 2019

A l'inverse, quatre régions dépassent la moyenne nationale: Paca (32,2%), Hauts-de-France (30,5%), Occitanie (30,3%) et Grand-Est (30,1%). Mais, selon les régions, les différences restent très marquées.

" Parmi les fumeurs quotidiens, 26,3% avaient fait une tentative d'arrêt d'au moins une semaine dans l'année", proportion en hausse par rapport à 2016, décrypte Santé publique France. Une moyenne nationale qui cache de fortes disparités, comme le montre une carte publiée mardi par l'agence sanitaire qui fournit des chiffres par région.

L'Île-de-France (21,3%) et les Pays de la Loire (23%) sont les régions où l'on fumait le moins en 2017. Derrière la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et les Hauts-de-France.

Pourquoi de telles disparités?

Autre facteur, le fait qu'une région soit frontalière.

De la même manière, si l'on divise la population occitane en trois catégories de revenus (les plus faibles, moyens, les plus élevés), il y aura presque deux fois plus de fumeurs quotidiens parmi les plus faibles revenus (36,1%) que chez les revenus les plus élevés (20,4%). Cette nouvelle cartographie du tabagisme va plus loin dans le niveau de détails, grâce à une collaboration avec l'OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) et l'Inserm. Elle donne par exemple de précieuses informations sur la consommation de tabac des jeunes de 17 ans et des femmes enceintes.

Les jeunes fumeurs sont aussi nombreux: près d'un quart des 17 ans déclarent fumer régulièrement, soit le même taux qu'au niveau national.

Les données présentées sont issues de systèmes de surveillance mis en œuvre par Santé publique France, l'OFDT et l'Inserm; et pour le cancer ses partenaires l'INCa, Francim et les Hospices civils de Lyon. Et ce phénomène est particulièrement marqué dans les Hauts-de-France (23,1%). Un tiers des habitants de la région a testé la cigarette électornique mais seule une toute petite partie d'entre eux (2%) ont adopté ce substitut à la clope "classique " au quotidien. Ce rapport a pour objectif de connaître le nombre de personnes accros à la cigarette, et de faire le point sur les actions de prévention comme le Mois sans Tabac organisé en novembre pour encourager fumeuses et fumeurs à ranger leur briquet pendant 30 jours.et plus si affinités.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL