Plus besoin d'ordonnance pour certaines urgences — Médicaments

Evrard Martin
Février 28, 2019

Voilà un amendement qui promet de faire débat dans le milieu de la santé et au Palais-Bourbon.

Des médicaments normalement prescrits sur ordonnance part votre médecin pourront-ils bientôt être délivrés par votre pharmacien? Une proposition similaire, examinée lors du vote de la loi de financement de la Sécurité sociale, a déjà été retoquée par les députés à l'automne dernier. La corporation rappelle que les pharmaciens ne sont pas là pour établir un diagnostic et qu'une erreur pourrait avoir de lourdes conséquences sur la santé des patients. Des députés de droite et de gauche s'interrogeaient, eux, sur " le respect des métiers ".

Ce nouvel amendement devrait être débattu à l'Assemblée nationale en mars, précise franceinfo. Cependant elle a désormais de bonne chance d'être adoptée, dans la mesure où elle est soutenue par la majorité. "Ce que nous proposons, c'est que les pharmaciens, dans les pathologies qu'on va dire bénignes ou des petites urgences, puissent délivrer un médicament qui est normalement prescrit par un médecin, type cystite, conjonctivite, petite dermatite inflammatoire ", explique Carine Wolf-Tahl, présidente de l'Ordre des pharmaciens et à l'origine de la proposition. Une solution pratique, selon elle, lorsque le médecin traitant n'est pas disponible et que la seule option reste le déplacement aux urgences. La liste définitive des pathologies concernées n'a pour le moment pas été arrêtée.

C'est pour régler ce genre de cas qu'un amendement a été déposé à l'Assemblée nationale, indique franceinfo ce jeudi 28 février. "C'est donc justement pour encadrer ces pratiques-là, sécuriser ces pratiques-là et faciliter l'accès aux soins que nous serions ravis de voir cet amendement voir le jour [.] pour répondre à cette demande d'accès aux soins non programmés", confie-t-elle à nos confrères de France Info.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL