Portraits, coupes de cheveux : la folie Kim-Trump s'empare du Vietnam

Claudine Rigal
Février 22, 2019

"Je ne pense pas que ce sera la dernière rencontre". "Par les négociations, par le dialogue, nous voulons bien sûr aider la Corée du Nord", a raconté Russell White, le sosie de Donald Trump, le visage exagérément bronzé et les cheveux gominés.

Il n'y a pas d'aéroport à Lang Son et les spéculations sur le fait que le dirigeant nord-coréen pourrait effectuer le long trajet entre la Chine et le Vietnam en train ou par la route n'ont pas tardé.

Deux sosies ont fait le show du côté de l'Hôtel Métropole de Hanoï.

Aux termes des sanctions prononcées par l'ONU contre la Corée du Nord, un certain nombre de ressortissants de ce pays sont interdits de voyage à l'étranger et il est interdit de leur accorder des visas.

Kim Jong Un et Donald Trump ont convenu que leur deuxième sommet se déroulerait les 27 et 28 février à Hanoï, au Vietnam. Mais les autorités locales, qui veulent éviter tout faux-pas lors de ce sommet très attendu, pourraient ne pas les autoriser à poursuivre leur show.

"Nous avons coordonné étroitement et fermement nos politiques en préparation du second sommet États-Unis - Corée du Nord pour résoudre les questions du nucléaire, des missiles et des enlèvements", a déclaré M. Abe à l'issue de ces entretiens téléphoniques avec M. Trump. Ils recherchent notamment des compères capables de se glisser dans la peau du président russe Vladimir Poutine, du président chinois Xi Jinping ou encore du président brésilien Jair Bolsonaro.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL