Un mort et un nouveau cas suspect de la fièvre Lassa — Guinée

Evrard Martin
Февраля 6, 2019

Les régions suspectées pour le moment sont: celle de la moyenne Guinée, précisément à Mamou et en Haute Guinée à Kissidougou.

Interrogé ce lundi 04 février 2019 dans l'émission les "Grandes Gueules" de la radio Espace Fm, Dr Sakoba Keita, directeur général de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), a fait le point sur ce cas, avant de rassurer les populations. "Il s'agit d'un homme de 35 ans habitant la préfecture de Kissidougou et admis à l'hôpital régional de Mamou le 28/01/2019", lit-on dans le communiqué.

Pour ce faire, les autorités sanitaires du ministère guinéen de la Santé ont publié dimanche, un communiqué pour confirmer la mort par la fièvre Lassa d'un homme de 35 ans habitant la préfecture de Kissidougou et admis à l'hôpital régional de Mamou le 28 janvier dernier. "Ebola a mis trois mois et demi avant qu'on ne sache qu'elle est dans notre territoire", s'est-il défendu.

Ce technicien de la santé, a ensuite rassuré sur les moyens dont dispose le système de santé du pays. Pour les interventions rapides, il n'y avait pas effectivement de protection unitaire, maintenant, ils ont en terme de capacité humaine et des capacités logistiques, qui ont des intrants beaucoup plus ou moyen pour faire de l'alerte précoce.

D'autres rapports

Discuter de cet article