Arsenal - Rennes. Les supporters en galère pour se rendre à Londres

Solenn Plantier
Mars 15, 2019

Réussir l'incroyable. Ce jeudi 14 mars, Rennes se déplace du côté de Londres pour affronter Arsenal en huitième de finale retour de Ligue Europa. Contraints de marquer, les Bretons se sont découvert et ont été punis une troisième fois sur un contre par Aubameyang (3-0, 72e).

Après les éliminations en Ligue des Champions du Paris Saint-Germain et de l'Olympique Lyonnais, le Stade Rennais constitue la dernière chance française en Coupe d'Europe. L'occasion pour le coach breton de livrer quelques pistes pour valider la qualification contre les Gunners. Si on se contente de défendre, on va rencontrer de grandes difficultés. On ne va pas penser directement au résultat. Où l'on sait garder le sens de l'humour avec donc pour " aider Arsenal à gagner " des propositions telles que "le Stade Rennais devra débuter la seconde mi-temps à 10 et ce, quel que soit le score pour des raisons évidentes d'équité" ou encore "on ne comptabilisera pour Rennes que les buts sur retournée acrobatique de Koubek". Après la rencontre, Julien Stephan avait souligné la belle performance de son équipe, mais en avait également profiter pour immédiatement avertir ses hommes.

La nouvelle est tombée mardi soir comme un cheveu sur la soupe: Alexandre Lacazette, initialement suspendu trois matchs après un coup de coude contre le BATE Borisov a finalement été autorisé à jouer jeudi le 8e de finale retour contre Arsenal.

(*) Le Letton Andris Treimanis a été désigné sur ce match retour.

Mais plus que de broder sur du rien, ce qui intéresse Julien Stéphan c'est le concret, le terrain: " Cette décision change beaucoup de choses, oui. Avec Lacazette ils peuvent jouer dans différents systèmes. Le retour dans le groupe de Mbaye Niang devrait aussi donner une option de plus à Stéphan, qui pourrait toutefois décider de renouveler sa confiance à Hunou en pointe. "Et il ne nous reste que 24h pour nous y préparer".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL