Bouygues Telecom débouté face à Free Mobile

Xavier Trudeau
Mars 8, 2019

C'est une cuisante défaite pour Bouygues. Ce manque à gagner n'a fait que grandir au cours des années selon les calculs des juristes de Bouygues Telecom, qui réclamait finalement 718,5 millions d'euros à Free Mobile au terme de plus de 4 ans de procédure (Bouygues Telecom estime ses pertes à environ 5 € par mois et par abonné).

Bouygues Telecom accusait en effet Free d'avoir profité de son accord d'itinérance 2G et 3G sur le réseau d'Orange pour construire une politique commerciale aggressive, tout en bridant volontairement le débit de ses abonnés en cas d'itinérance sur le réseau de l'opérateur historique afin de minimiser sa facture auprès de ce dernier. Objectif: avoir moins d'argent à verser à Orange. Selon Les Echos, les accusations n'ont aucune preuve et aucun bridage n'a été constaté par le gendarme des télécoms pendant toute la période. Verdict du tribunal de commerce de Paris: "Les mesures proposées par Bouygues Telecom ne peuvent avoir une force probante supérieure à celle de l'Arcep".

Martin Bouygues ne s'attendait surement pas à ce revirement de situation quand son entreprise Bouygues Telecom a attaqué Free en 2014.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL