Championnat des nations. World Rugby supprime les demi-finales

Solenn Plantier
Mars 15, 2019

Mercredi, la presse anglaise a rapporté qu'un fonds d'investissement avait effectué une offre pour entrer au capital du Tournoi des six nations, laquelle enrichirait chacune des six nations à hauteur de 117 millions d'euros et pourrait donc couper l'herbe sous le pied du Championnat des nations de World Rugby.

Des sources proches du Tournoi n'ont pas nié qu'une offre était sur la table tout en insistant qu'un accord n'était pas imminent.

World Rugby continue à avancer ses pions dans son projet de création, à partir de l'année 2022, d'un Championnat des Nations à l'échelle planétaire. Pour le Times, CVC aurait fait lundi son offre qui se limiterait à la branche commerciale, sans impact sur la gestion de la compétition elle-même. "Ainsi, les fédérations, les principales compétitions (Tournoi des six nations, Rugby Championship, NDLR) et World Rugby garderaient le contrôle total sur la compétition et son modèle de redistribution des revenus", précise World Rugby. Chaque fédération participant au tournoi (France, Angleterre, Pays de Galles, Irlande, Ecosse et Italie) toucherait 100 millions de livres si l'opération se concrétisait, avance la chaîne britannique. Suspendu à la concrétisation du projet, dont le but est de relancer l'intérêt des fenêtres internationales d'été et d'automne ainsi que d'accroître les revenus, l'accord doit garantir "au moins cinq milliards de livres (soit 5,9 milliards d'euros) d'investissements sur une période initiale de 12 ans ", a précisé World Rugby. Selon certains médias, l'offre de l'entreprise luxembourgeoise, pour environ 30 % des parts du Tournoi des Six Nations, en serait une parmi plusieurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL