Corrèze : des parents appellent leur fils "Griezmann Mbappé", la justice dit non

Solenn Plantier
Mars 16, 2019

Non, ils ne peuvent pas le prénommer "Griezmann Mbappé".

L'affaire avait commencé en novembre dernier, des parents, apparemment fans de football souhaitaient appeler leur nouveau né Griezmann Mbappé, deux prénoms tirés des noms de famille de joueurs de l'équipe de France championne du monde.

Le juge avait été saisi par le procureur de la République, qui avait été alerté par l'officier d'état civil de la ville de Brive. Il y a quelques jours, un juge des affaires familiales a rendu sa décision. L'affaire avait eu un écho retentissant à l'automne dernier, quand le procureur de la République avait saisi le magistrat en estimant que porter ce prénom "était de nature à porter préjudice à cet enfant".

Le juge donne ainsi raison au procureur et pense que la suppression des prénoms Griezmann et Mbappé sur les registres de l'état civil est tout à fait normal.

"Ce sont des noms, pas des prénoms", avait souligné en novembre la mairie auprès de France bleu Limousin. En revanche, l'acte de naissance portera en marge la volonté première des parents d'appeler leur enfant " Griezmann-Mbappé ".

La mère et le père en ont d'ailleurs convenu, leur fils s'appellera finalement Dany Noé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL