Cyril Hanouna invite Emmanuel Macron !

Pierre Vaugeois
Mars 15, 2019

Après avoir passé sa maladie sous silence, elle a décidé d'en parler sur son compte Instagram lundi 11 mars.

Jeudi 14 mars, alors qu'elle participait à un nouveau numéro de Balance ton post, Agathe Auproux a été interrogée par Cyril Hanouna sur son ressenti après cette semaine très particulière pour elle.

Depuis plusieurs mois, Agathe Auproux se bat contre un cancer. Elle trouvait "malhonnête" de partager son "quotidien" sur son compte Instagram sans faire mention de sa maladie. Ma reconnaissance infinie au personnel médical et hospitalier qui m'accompagne depuis le début (depuis septembre 2018 et les premiers examens avant de poser un diagnostic, sept mois déjà!), et à mes proches qui vivent ça à mes côtés. "Je voulais que personne ne soit au courant parce que je m'attendais à des réactions que je ne voulais pas recevoir", a-t-elle confié, en précisant qu'elle avait été diagnostiquée " en octobre-novembre " et qu'elle avait commencé son traitement "mi-décembre ". La jeune femme a donné quelques détails notamment sur le moment où les médecins ont diagnostiqué la maladie. "Je me persuadais que je n'étais absolument pas malade". J'en parlais très peu, voire jamais. J'étais dans une négation totale de la maladie. "Je menais une espèce de double vie à l'hôpital et à l'extérieur". C'était finalement devenu complètement schizophrénique et oppressant.

L'animateur de Touche pas à mon poste se dit également prêt à accueillir Marine Le Pen "Je ne suis pas un donneur de leçons, si une personne vote Rassemblement national, c'est qu'elle a ses raisons, elle souffre peut-être et se dit que personne n'a trouvé de solutions", explique-t-il. Ça devenait compliqué à gérer pour moi.

Ce jeudi 14 mars, Agathe Auproux est revenue sur son combat contre le cancer dans Balance ton post. "Je vis beaucoup plus sereinement avec la maladie, sans lui laisser trop de place dans ma vie bien sûr mais je l'ai complètement acceptée donc je suis dans une démarche beaucoup plus honnête ", conclut la jeune femme.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL