Des chercheurs danois créent la première voix non genrée

Claudine Rigal
Mars 14, 2019

La plupart des assistants virtuels intégrés aux smartphones, tablettes et autres appareils connectés ont des noms et une voix féminine par défaut, à l'exemple de Cortana, Alexa ou Siri. Une initiative menée par une agence de marketing et lancée cette semaine vise à les convaincre d'offrir une troisième option: une voix non genrée.

Afin de promouvoir une voix d'assistant intelligent plus inclusive, l'agence créative Virtue Nordic a collaboré avec Copenhagen Pride. Le projet a été présenté ce lundi à South By Southwest (SXSW), le très couru festival culturel et technologique qui se tient chaque année à Austin, au Texas. Pour l'enregistrer, les chercheurs ont enregistré les voix de personnes qui se considèrent comme non binaires et ensuite le résultat a été soumis à 4 600 personnes afin d'être affiné.

" Q", la première voix non genrée au monde, a été créée dans le but d'abolir les discriminations de genre dans le monde digital.

Et c'est pour combattre cette forme insidieuse de ségrégation que les membres d'Equal AI, un collectif qui milite pour développer les aspects éthiques de intelligence artificielle, ont eu l'idée de créer une voix synthétique totalement neutre. Au cours d'une enquête, il a ensuite été demandé à plus de 4500 participants européens d'évaluer la voix sur une échelle de 1 à 5, où 1 correspond à la voix d'un homme et 5 à celle d'une femme.

Mais un groupe de chercheurs a décidé de prendre le problème à bras le corps en préparant le lancement du premier assistant vocal non binaire.

Baptisé Q, le résultat est effectivement une voix au genre indéfinissable, de type androgyne, comme on peut le constater sur la démonstration audio interactive mise en ligne.

" Pour que je devienne un troisième choix de voix pour les assistants vocaux, j'ai besoin de votre aide, lance Q dans une vidéo promotionnelle". Faites connaître ma voix à Apple, Amazon, Google et Microsoft, et ensemble nous pourrons nous assurer que la technologie représente chacun de nous.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL