Deutsche Bank : premières primes en 4 ans pour la direction

Xavier Trudeau
Mars 26, 2019

Le président du directoire de Commerzbank s'est engagé vendredi auprès de ses salariés à prendre rapidement une décision sur l'opportunité d'ouvrir ou non des négociations avec Deutsche Bank sur une fusion, montre une note interne vue par Reuters. Il avait perçu 2,9 millions d'euros au titre de 2017, avant d'être nommé président du directoire.

Elle est cependant inférieure à celle de Tidjane Thiam de Credit Suisse, qui a perçu 12,65 millions de francs suisses (11,23 millions d'euros).

Le conseil d'administration a perçu une rémunération totale en 2018, comprenant des primes de 55,7 millions d'euros (63,39 millions de dollars), contre 29,8 millions d'euros l'année précédente, indique le rapport annuel de Deutsche Bank.

Fusionnées, les deux banques donneraient naissance à un établissement bancaire de près de 1.800 milliards d'euros d'actifs au bilan, avec une capitalisation boursière cumulée d'environ 25 milliards d'euros.

Gerhard Schick, activiste financier chez Finanzwende et ancien membre du parlement allemand, se demande pour sa part si les primes accordées par Deutsche Bank doivent être considérées comme des encouragements en vue d'une bonne performance.

Un porte-parole de Deutsche Bank n'a pas souhaité s'exprimer.

La Banque centrale européenne et le Conseil de résolution unique ont déclaré que les deux banques, à l'instar de tout autre groupe bancaire envisageant une fusion, devraient garantir que l'entité issue du rapprochement soit capable de trouver une solution en cas de crise afin d'éviter que les contribuables ne paient pour leur sauvetage.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL