Facebook : enquête aux Etats-Unis sur des accords de partage de données

Xavier Trudeau
Mars 16, 2019

Selon les termes de ces accords, rapportés par le New York Times en juin, Facebook autorisait les fabricants d'appareils électroniques, notamment Apple, Amazon et Microsoft, à accéder à des données personnelles des utilisateurs, notamment des listes d'amis, des informations de contact et parfois même des messages privés - sans nécessairement avoir le consentement de l'utilisateur, d'après l'article. Un grand jury [en droit américain, il s'agit d'une institution au sein d'un tribunal chargée d'enquêter sur des crimes, NDLR] fédéral à New York aurait ainsi convoqué au moins deux fabricants d'objets connectés, qui ont bénéficié de ces accords, à venir témoigner sur le sujet. "Il avait déjà été dit que des enquêtes fédérales étaient en cours, dont une conduite par le ministère de la Justice (...) Nous l'avons toujours dit, nous coopérons avec les enquêteurs et prenons cela très au sérieux". Un témoignage public a été fourni, ainsi que des réponses aux questions posées et la firme promet de continuer en ce sens.

Cette annonce d'une enquête criminelle est la plus récente d'une série de controverses autour du géant des réseaux sociaux, qui compte 2 milliards de membres.

Et voilà que l'on apprend que les pratiques souvent décriées, depuis le scandale Cambridge Analytica, de Facebook quant aux données personnelles des utilisateurs menacent de lui valoir bientôt un procès d'ampleur.

Les actions de Facebook ont baissé de 1,5% après les heures de négociations mercredi.

L'étau se resserre autour de Facebook.

Le réseau social se trouvait déjà dans le viseur de l'Autorité américaine de la concurrence (FTC, Federal Trade Commission) et d'une commission sénatoriale pour ces contrats qui ont concerné aussi plusieurs entreprises chinoises, dont Huawei. Apple, de son côté, était en mesure de dissimuler la collecte de données Facebook par l'iPhone.

Selon les défenseurs de la confidentialité, ces partenariats secrets violent l'accord passé entre Facebook et la FTC en 2011.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL