Fraude: les kiwis présentés comme d'origine française venaient... d'Italie

Xavier Trudeau
Mars 26, 2019

Une vaste fraude découverte en 2018 par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui a fait passer pour français des kiwis produits en Italie. Depuis trois ans, 12% des kiwis estampillés "origine France" vendus dans l'Hexagone viennent en réalité d'Italie, rapporte lundi 25 mars Le Parisien.

Ces kiwis frauduleux, vendus au prix des fruits français alors qu'ils coûtent moins cher à produire, contiennent en outre des traces de pesticides interdits en France. Après un an d'enquête, la Répression des fraudes a lancé des procédures judiciaires à l'encontre de sept entreprises, soupçonnées d'avoir francisé des kiwis italiens, parfois par le biais de montages complexes. Raison de la fraude: les kiwis français sont plus chers que leurs concurrents italiens. En cas de tromperie, les entreprises incriminées risquent jusqu'à deux ans de prison et 300.000 euros d'amende.

Ce sont les producteurs français qui ont alerté la DGCCRF, surpris de voir débarquer sur les étals en fin de saisons d'importantes quantités de fruits. Essentiellement basée dans le sud-ouest, entre le Midi-Pyrénées et l'Aquitaine, la filière française produit en moyenne 45.000 tonnes par an, contre 400.000 côté italien, fait savoir le quotidien. Il fait même partie du top 10 des fruits les plus consommés en France: chaque année, nous en dégustons 2,8 kg par habitant. "On s'est dit: de si gros volumes en fin de saison, ce n'est pas possible", raconte Adeline Gachein, la directrice du bureau interprofessionnel du kiwi, dans Le Parisien.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL